ventiler une maison

Comment bien aérer et ventiler une maison ?

Avoir une bonne ventilation, c’est avoir de l’air plus frais et plus sain qui circule dans la maison. C’est bon à savoir, mais encore il faut comprendre comment ventiler idéalement et durablement une habitation. Contrairement à ce que l’on croit, l’air à l’intérieur d’une maison est plus pollué que celle qui se trouve à l’extérieur.

Voici quelques idées pour aérer d’une manière optimale une maison. La méthode la plus pratique et la moins onéreuse possible, c’est la ventilation naturelle. À travers cet article, vous allez découvrir plusieurs autres alternatives efficaces.

Consacrer au moins 10 minutes par jour aux fenêtres ouvertes

Peu importe le temps qui règne dehors, qu’il fasse chaud ou froid, sec ou humide, ouvrir les fenêtres pendant 10min tous les jours contribuera à un air plus sain. Si l’opportunité se présente, il est préférable de les ouvrir au moins deux fois par jour matin et soir.

Bien évidemment, c’est le meilleur moyen de renouveler l’air qui circule à l’intérieur et d’évacuer les polluants qui la saturent (fumées de cigarette, odeurs de produits ménagers…) Si les occupants font du bricolage, il est important de veiller à la meilleure circulation de l’air possible.

Il en va de même après une bonne douche ou une séance cuisine. L’air qui se renouvelle ainsi va chasser l’humidité ambiante, empêchant la prolifération des nuisibles, comme les moisissures par exemple. C’est le moyen le plus simple pour bien ventiler une maison. Le site https://vmc-vandamme.be/ renseigne justement sur les autres options.

Adopter une ventilation traversante

Pourquoi ? Tout simplement parce que cela va favoriser l’apparition de courants d’air. Ce dispositif tire effectivement parti du vent. Pour la mise en place, il est important d’aménager les sorties et les entrées d’air à l’intérieur de la bâtisse. Sur ce point, le recours aux services d’un professionnel est inévitable.

Il est à même de conseiller sur l’emplacement de la ventilation, mais surtout de bien exploiter la ventilation naturelle. Une bonne disposition des éléments permet de favoriser la création d’une pression qui facilite l’entrée de l’air extérieur d’un côté. De l’autre, ce sera l’apparition d’une dépression qui va chasser l’air chaud et pollué emprisonné à l’intérieur.

Qu’est-ce que la ventilation intégrale ?

C’est la méthode la plus efficiente pour ventiler soigneusement une habitation. Elle impose également l’adoption de plusieurs dispositifs de ventilation. Mécaniquement parlant, c’est le système le plus imposant. La ventilation intégrale permet de faire circuler l’air dans l’ensemble de l’habitation.

Cela implique l’utilisation de plusieurs ventilateurs, tout comme l’installation de conduits d’aération complexes pour avoir une ventilation homogène. Dans cette catégorie, on peut ranger les systèmes de ventilation par aspiration. C’est le mécanisme le moins onéreux à installer. Il fonctionne par dépressurisation de la maison.

Il sera aussi question de système de ventilation à double flux. Contrairement aux autres mécanismes, il fonctionne en faisant entrer une quantité précise d’air frais dans la maison et de l’autre côté de chasser une quantité d’air pollué équivalente. Le mécanisme fonctionne avec la mise en place de deux conduits d’aération et fait intervenir également deux ventilateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *