Les fissures murales : les étapes pour les réparer au mieux

Les fissures sont des problèmes apparents touchant la plupart des maisons à certains moments. Elles peuvent apparaître sur les murs extérieurs ou intérieurs. Cependant, il est possible de les réparer sans aucun problème. Par ailleurs, il est nécessaire de connaître les origines des problèmes pour pouvoir procéder aux réparations. Voici notamment quelques points à retenir pour pouvoir réparer les fissures murales dans les bonnes conditions.

Les bonnes raisons de réparer les fissures dans les murs

Les fissures dans les murs sont souvent détectées dans les maisons anciennes. Certes, ce ne sont pas des problèmes très graves, mais il est indispensable de détecter les causes de leur apparition pour mieux les réparer. D’ailleurs, certaines fissures peuvent évoluer au fur et à mesure que le temps passe. Il est nécessaire de bien les réparer pour que les problèmes ne puissent empirer. Pour mener à bien cette opération, il est conseillé d’analyser chaque fissure afin de détecter le plus rapidement possible s’il ne s’agirait pas d’un problème grave comme un glissement de terrain ou encore une infiltration. Pour la façade, une fissure peut être causée des soucis d’étanchéité. Les réparations visent donc à éviter les moisissures et les champignons tout en assurant l’imperméabilité globale de la façade. 

Analyser et déterminer la gravité d’une fissure

Avant de procéder aux réparations, il est indispensable de voir de près la gravité d’une fissure. La nature du problème aidera à choisir les solutions adaptées pour les réparations. C’est souvent le cas avec une fissure causée par l’humidité. Il est nécessaire de procéder à une analyse profonde pour pouvoir le reboucher. Pour mener à bien cette opération, l’idéal serait de confier cette tâche à ce macon en Haute Vienne qui est un expert dans ce domaine. En effet, il saura détecter les causes de la fissure et aussi les réparations adaptées. Encore, ces dernières dépendent de la catégorie de fissures existantes. Mais les fissures les plus graves sont celles qui peuvent évoluer dans le temps. Bien qu’elles soient bouchées, elles peuvent s’élargir au fil du temps. 

Comprendre les différents types de fissures murales

Pour déterminer l’état d’une fissure sur un mur, il est d’abord important de savoir les types de fissures existant pour pouvoir les réparer. Les professionnels du milieu ont d’ailleurs plus de connaissances sur le sujet. Généralement, il existe deux types de fissures.

Il y a la fissure superficielle qui s’applique à une lézarde détectée sur la cloison ou l’enduit mural. Elle facile à réparer. Mais il y a la fissure traversante qui se présente par une lézarde qui passe par le revêtement mural et arrive du côté du mur. Souvent causée par un défaut structurel, elle peut être grave. 

Dans tous les cas, ce sera la profondeur de la fissure qui déterminera la gravité de la situation. Là encore, il est important de distinguer quelques groupes de fissures. Il y a la microfissure de moins de 1 mm de profondeur due à l’usure des couvertures murales. Il y a la fissure peu profonde qui peut mesurer entre 1 et 2 mm. Elle n’est pas non plus inquiétante. Il y a par contre la fissure profonde qui dépasse les 2 mm de profondeur. Elle s’avère être souvent inquiétante. Malgré tout, ces points permettent notamment de procéder aux réparations plus facilement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *