Motorisation portail

Les travaux de motorisation de portails

Avec l’ère de la technologie et des progrès mécaniques, le domaine de la motorisation portail est de plus en plus apprécié par les gens de nos jours. Il vrai que c’est une option qui apporte de nombreux avantages, à commencer par la performance et l’efficacité. Toutefois, il est important de noter que ce genre de travaux doit-être impérativement être pris en main par des professionnels en la matière. Il faut aussi savoir le système de motorisation qui s’adapte  le mieux  à chaque habitation et qui répond le mieux à chaque besoin. Pour ce faire, il faut savoir distinguer les différents types de motorisation portail et savoir cerner le modèle qui convient le mieux aux exigences de la maison.

Comment choisir la motorisation de son portail ?

Vous souhaitez motoriser votre portail mais ne savez pas quel choix de motorisation faire ? Notez qu’il existe plusieurs types, et l’un d’eux conviendra forcement à vos besoins. Pour commencer, il faut savoir choisir le portail en question. Il y a le modèle coulissant qui est plus résistant et le battant qui est plus esthétique. Le choix de la motorisation portail est important. Les kits de motorisations sont composés d’un ou de plusieurs motoréducteurs, d’une carte électronique pour la commande des moteurs et de bien d’autres accessoires qui permettent d’assurer la sécurité de l’installation. Parmi les divers types on peut citer : la motorisation à bras qui fonctionne selon le principe d’un bras humain qui bougerait le portail. Cette motorisation est adaptée à tous les types de portail, en n’importe quelle matière, qu’il soit plein ou ajouré. Ensuite, il y la motorisation à vérin ou à vis sans fins. Son principe est que le moteur électrique fait tourner une vis sans fin, sur laquelle est positionnée une partie mobile. Il existe des vérins de différentes tailles, chacun étant prévu pour s’adapter sur des vantaux de tailles particulières. On peut également citer le moteur coulissant ou moteur à crémaillères qui actionne un pignon, lui-même engagé dans un rail de crémaillères. Il y a aussi la motorisation enterrée qui est la plus discrète de toutes. Elle est toutefois très chère et très difficile à installer. Et enfin on a la motorisation à porte  de garage est fonctionne selon le principe du chariot fixé sur le haillon.

Réalisation d’une motorisation portail

Avec une motorisation, votre entrée se pare d’une extraordinaire sécurité. C’est un équipement de prestige qui permet d’augmenter d’une manière considérable votre confort ainsi que celui de votre domicile et ce par l’extension de votre foyer. Les travaux d’installation d’une motorisation portail se fait en différentes étapes. En premier lieu, il est important de noter que les travaux dépend du type de portail à motoriser. Même si les travaux sont plus appréciés par les entreprises, actuellement, beaucoup de maisons individuelles se lancent également dans la motorisation portail. Avant les installations, il faut disposer d’une alimentation et de faire la différence avec les types de portails. Par exemple, pour le cas d’un portail battant, il est nécessaire de se référer à la notice fournie avec la motorisation. Il faut avant toute chose repérer la distance séparant les gonds de l’arrête de la face interne du pilier pour fixe la patte de fixation du moteur. Il faut savoir que généralement, les distances sont exprimées dans un tableau croisé. En ce qui concerne les portails coulissants, il faut prendre en compte deux moyens très importants : d’abord il y a la dalle béton qui recevra le support du bloc moteur et la hauteur du positionnement moteur. Il est nécessaire de bien respecter la distance de séparation entre les dents du pignon moteur et les dents des crémaillères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *