prix pose parquet flottant

Posez votre parquet flottant au meilleur prix

Le parquet flottant est un type de pose de parquet contrecollé. En effet, 3 types de pose de parquet peuvent être différenciés : collée, clouée et flottante. En ce qui concerne cette dernière forme, les lames de parquet sont maintenues par des systèmes de fixation. Précisément, le parquet contrecollé se compose de 3 couches :

  • La couche d’usure : le bois
  • La couche intermédiaire : le bois souple
  • Le contrebalancement : déroulé de bois résineux

Le parquet flottant s’épaissit entre 10 à 24 mm. Ce type de parquet est réputé pour sa longue durée de vie alors qu’elle s’installe à un prix réduit. Il est donc idéal pour ceux ayant un budget limité.

Parquet contrecollé : avantages et inconvénients

Le premier avantage, c’est le rapport qualité. Pour un prix pas cher, votre sol est revêtu aussi joliment qu’un parquet massif. Bien sûr, il est important de choisir un parquet de bonne qualité. Puis, ce type de parquet est facile à installer et facile à entretenir que celui en bois massif. Et enfin, vous n’avez pas besoin d’effectuer une finition : moins de dépense et moins de temps à y consacrer.

Par contre, le parquet contrecollé ne supporte pas l’humidité. Puis, les parquets contrecollés bons marchés ou low-cost ne sont pas résistants. Le ponçage n’est possible qu’une fois. Et enfin, une sous-couche incompressible doit être incluse dans la structure pour éviter la déformation du parquet.

Comment effectuer la pose du parquet contrecollé

Il n’y a pas mieux que de faire appel à un professionnel si vous ne savez pas comment vous y prendre. Pour cela, vous n’aurez qu’à remplir un formulaire en fonction de vos besoins. Ainsi, vous serez mis en relation avec des entreprises. Ensuite, elles vous feront un devis détaillé gratuit pour le prix pose parquet flottant et vous pouvez choisir l’entreprise qui vous conviendrait le mieux.

Si vous préférez vivement poser votre parquet flottant. Il existe des tutoriels en ligne pour vous aider dans cette démarche.

Prix du parquet et de la pose

Il dépend principalement de trois critères :

  • La durabilité du parquet
  • L’essence de bois
  • Les dimensions des lames

Selon vos besoins, vous pouvez également choisir entre deux modes de poses différentes :

  • La pose flottante collée : les maintiens sont un collage de rainures et des languettes. C’est la pose par excellence lorsque vous avez une installation de système de chauffage au sol. Aussi, ce type de pose amortit le bruit des chocs comme les bruits de pas.

  • La pose flottante sans colle : c’est le mode adopté lorsque vous avez des parquets contrecollés munis d’un système d’assemblage par clipsage.

Voici des exemples de prix selon les critères citées plus haut :

  • Parquet flottant en hêtre : 40 à 90 €/m²
  • Parquet contrecollé en chêne blond : 20 à 40 €/m²
  • Pose flottante : 20 à 25 €/m²
  • Pose collée : 25 à 30 €/m²

N’oubliez pas de prendre en compte le prix du parquet par m², le tarif de pose par m² ainsi que le prix des isolants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *