Artisan électricien

Interrupteur automatique : comment l’installer ?

Qui n’a jamais rêvé d’allumer ou d’éteindre la lumière avec un simple claquement de doigts ? Aujourd’hui, on vous présente un outil qui vous permettra de faire encore mieux : l’interrupteur automatique. Pas besoin de faire quoi que ce soit, et la lumière s’allume comme par magie. Comment ça marche ? On vous explique !

Un interrupteur automatique, c’est quoi au juste ?

L’interrupteur automatique est un interrupteur très spécial équipé d’un capteur de présence à infrarouge. Ce dernier lui permet de changer d’état, marche ou arrêt, sans devoir appuyer sur un bouton (et il en est d’ailleurs dépourvu).

En plus claire, la lumière s’allume dans une pièce dès que quelqu’un y entre, c’est-à-dire dès que l’interrupteur détecte une présence. Inversement, la lumière s’éteint lorsque vous sortez de la pièce. Mais pour arriver à cela, il faudra d’abord savoir comment l’installer.

Remplacer l’ancien interrupteur

Pour bénéficier de la « magie » de l’interrupteur automatique, il vous suffit de le mettre à la place d’un interrupteur classique. Pour cela, vous devrez d’abord couper le courant principal afin d’éviter tout risque d’électrocution.

Une fois en sécurité, vous pouvez commencer par démonter l’interrupteur à remplacer en enlevant la coque, puis en retirant les vis de fixation.

Après avoir retiré les deux fils électriques de l’ancien interrupteur, placez-les aussitôt dans les emplacements prévus sur l’interrupteur automatique et serrez les vis de serrage. Puis, fixez l’ensemble à la place laissée par l’ancien interrupteur.

Vous n’avez plus qu’à remettre le courant, et vous pouvez tester votre nouvel interrupteur.

Bon à savoir

Il existe toutefois certaines règles à respecter quant à l’utilisation d’un interrupteur automatique. Pensez par exemple à placer l’interrupteur à environ 120 cm du sol afin qu’il puisse détecter efficacement la moindre présence.

Évitez de placer quelque chose devant l’interrupteur qui risque d’empêcher la détection. Pensez également à éloigner toute source de chaleur et lumière réfléchissante, cela afin de vous assurer un bon fonctionnement du système.

Comme pour un détecteur de mouvement classique, l’interrupteur automatique possède un seuil de détection qui est de l’ordre de 10m pour la plupart des modèles. Cette distance est tout à fait réglable grâce à un bouton à tourner à l’intérieur, tout comme la sensibilité lumineuse qui est également réglable.

Sachez par ailleurs qu’un interrupteur automatique ne fonctionne qu’avec des ampoules à incandescence classique ou des lampes halogènes. Si vous avez par exemple l’intention de commander un moteur avec, passez votre chemin.

La réalisation d’un interrupteur automatique nécessite toutefois un bon sens du bricolage et des études spécifiques. Pour avoir une bonne certitude sur l’état de marche du système, l’intervention d’un artisan électricien est plus qu’apprécié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *