Cambriolage : comment faire marcher votre assurance ?

Aucun appartement ou maison ne peut être protégé à 100%. Un cambrioleur expérimenté arrivera toujours à trouver un moyen d’entrer par effraction dans un domicile. Evitez donc de tenter les voleurs et prévoyez des dispositifs dissuasifs pour que votre logement ne devienne pas une cible potentielle. Millennium Insurance se penche aujourd’hui sur un problème qui concerne de nombreux logements.

Quand ont lieu généralement les cambriolages ?

Les cambriolages se déroulent à deux moments les plus propices pour les cambrioleurs dans l’année : les mois d’été et les fêtes de fin d’année.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Avant d’investir dans les systèmes sophistiqués, il y a des précautions à prendre. Celles-ci reposent sur le bon sens : ne pas cacher les clés de la maison sous un pot de fleur, sous le paillasson. Si vous habitez une maison, rangez les échelles et les outils de jardin. Ça évite de favoriser l’effraction.

Si vous le pouvez, faites relever le courrier par vos voisins de sorte que vous donnez l’illusion que vous êtes toujours présents à votre domicile et ne laissez pas d’espèces car celles-ci ne sont pas remboursées par les assureurs.

Optez pour un système d’alarme ?

Des systèmes de surveillance plus sophistiqués existent aussi. On peut se munir d’alarmes ou de télésurveillance. Ca réduit les vols. D’ailleurs les assurances consentent bien souvent dans ces cas-là, une réduction de 5 à 10% de la prime d’assurance.

Donc ça joue par rapport aux assurances si les habitations sont équipées de systèmes d’alarme. Statistiquement, les assureurs savent qui si vous avez un système de surveillance, alors il y aura moins de raison que vous soyez cambriolés.

Attention, il faut toujours activer ce système de télésurveillance sans quoi l’assureur peut revoir l’indemnisation à la baisse.

Qu’est-ce qui est prévu par les assurances ?

En cas d’effraction et de vol, les meubles sont remboursés ou en partie, les objets de valeur et puis les éventuelles dégradations immobilières survenues lors du cambriolage comme par exemple une serrure fracturée.

La simple disparition d’un objet n’est pas en tant que tel assurée. Il faut une effraction. Il y a juste deux cas où l’assurance peut quand-même intervenir : s’il y a eu usage de clés volées ou si le vol a été commis par un préposé, comme une femme de ménage, un jardinier ou un gardien. Mais de manière générale, une faux une infraction pour pouvoir être indemnisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *