Tronçonnage-élagage

Aménagement écologiquement réfléchis : songez à élaguer

Vous vous souciez de la nature et des êtres vivants, félicitations, vous êtes informés. En 2017, il convient de multiplier les efforts allant dans le sens de la préservation de cette nature, notamment dans le bâtiment. Dans cette optique, pouvoir élaguer  devient un atout essentiel aux mesures de préservation de la nature grâce aux soins apportées aux arbres.

Les visées écologiques

Les objectifs finaux de l’élagage ornemental se résument ainsi : produire du bon bois (vivant ou mort). En outre, l’élagueur travaille sur l’arbre afin d’optimiser son accroissement.

Les procédures effectuées visent à améliorer l’aspect esthétique de l’arbre et sa productivité. De ce fait, on élague les arbres fruitiers comme les haies. Les palmiers, cocotiers et arbres exotiques ornementaux font également partie du lot.

Les élagueurs interviennent sur les arbres afin d’en faire des sujets participant à l’équilibre de la biodiversité. Plus précisément, l’élagage prolonge les effets nettoyants que les arbres ont sur l’atmosphère. En effet, il convient de rappeler  qu’un mètre cube de bois stocke dans les 3 tonnes de gaz carboniques. Un arbre mort abattu et laissé à l’abandon peut représenter un danger pour l’écologie, sauf avec l’intervention de l’élagueur qui assure la gestion des rémanents et la récupération des troncs d’arbres.

Élaguer avec un arboriste grimpeurélaguer-recupérer

Si vous songez à apporter une touche écologique à vos espaces verts, n’hésitez pas à enregistrer le numéro d’un artisan élagueur professionnel dont vous avez déjà pu vérifier les références. Ecologie et normes de sécurité ne sont jamais très éloignées car ces normes de sécurité sont essentielles sur un chantier d’élagage. Ces normes ont été conçues pour  préserver l’intégrité physique de l’arboriste grimpeur en prenant soin de préserver les objets environnants.

Les branches  qui dépassent les limites de votre habitation représentent un risque pour vous ainsi que vos voisins. Aussi, si cela est également bénéfique  pour l’atmosphère en commun et le paysage esthétique, il ne faut pas surtout pas s’en priver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *