differentiel

Pourquoi installer les dispositifs différentiels à haute sensibilité ?

Les dispositifs différentiels à haute sensibilité sont requis par la norme NF C15 100. Indispensable en la présence de certaine installation électrique en extérieure, ces dispositifs assurent une meilleure protection contre les risques électriques.Rendus indispensables depuis 2003, les dispositifs différentiels à haute sensibilité vont apporter la sécurité optimale des installations électriques.

Les dispositifs différentiels à haute sensibilité

Il est essentiel de protéger de manière efficace les installations électriques à l’aide des dispositifs différentiels à haute sensibilité. À la différence des disjoncteurs différentiels généraux qui doivent obligatoirement exister sur une installation électrique, il y a aussi le modèle plus sensible à 30 milliampères. Ainsi, ce type d’appareil coupe le courant notamment en cas d’incident tel que le défaut d’isolement ou de contact direct avec un élément sous tension. Ce type de protection est notamment requis dans les habitats neufs pour les circuits créés depuis 2003.

Aussi, le dispositif différentiel à haute sensibilité est à prévoir dans les locaux à risques notamment lorsqu’il y a la présence d’humidité ou de vapeur corrosive. Lorsque des équipements tels que les tondeuses, tronçonneuse…sont utilisé régulièrement à l’extérieur ce type de différentiel est aussi à prévoir. Toutefois, à défaut d’une prise de terre suffisante, il faut aussi prévoir ce dispositif différentiel à haute sensibilité.Ce dispositif devra alors placer à l’origine du circuit à risque. Et il faudra alors prévoir une prise de terre.

Les dispositifs différentiels à haute sensibilité, comment l’installer ?

Les dispositifs différentiels sont requis par la norme valable à Boulogne-Billancourt pour tous types de bâti, mais ils doivent être à haute sensibilité dans certains cas. Son installation par l’électricien Boulogne-Billancourt répond aux mêmes normes que l’installation des dispositifs différentiels classiques.En effet, la norme NF C 15-100 impose l’utilisation de ce type de différentiel qui devra être placé dans la gaine technique du logement, plus précisément dans le tableau de répartition.

Le disjoncteur général devra être mis en position off avant tous travaux. Ensuite, le dispositif différentiel à haute sensibilité devra être raccordé au tableau électrique et des différents circuits à protéger. Après le raccordement, le disjoncteur général pourra être remis en marche. Une vérification finale pourra être effectuée afin de savoir si les dispositifs différentiels à haute sensibilité sont bien fonctionnels.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *