ravalement-facade

Mise au point sur les types de ravalement de façade par matériau

Les façades peuvent être construites par différents matériaux. Pour les rénover, il est essentiel de prendre chaque type de matériau en compte. En effet, un ravalement de façade en brique est différent d’une rénovation de murs en bois ou en béton. Pour vous éclaircir les idées, cet article va dévoiler les spécificités de chaque type de ravalement.

Ravalement de façade en brique : utilisation d’enduit et de peinture

La façade en brique est une construction ancienne. La brique présente des avantages, mais aussi des inconvénients. Elle jouit d’une bonne stabilité dimensionnelle. Elle est résistante et durable. C’est un matériau naturel qui présente une excellente isolation thermique. Une façade en brique doit respirer parfaitement pour assurer un meilleur échange gazeux. Pour cela, misez sur l’utilisation d’enduit plutôt que du ciment. Lors du ravalement, le ravaleur peut également opter pour de la peinture. Une peinture microporeuse est la plus adaptée. Elle pourra se faire en une ou en deux couches. S’appliquant sur un support sain, les types de peintures les plus conseillés sont les catégories D1, D2 et D3. La première assure le maintien de l’aspect d’origine du support. La deuxième a surtout une fonction décorative pour la façade. Et la troisième catégorie apporte plus de protection. Elle masque les imperfections et les malfaçons.

Concernant la rénovation d’une façade bois : peinture et lasure

Le bois est par contre une matière qui demande des précautions d’emploi. Si votre façade en bois est abîmée ou salie, envisagez un ravalement. Pour ce faire, il est préférable de contacter un professionnel comme ce ravaleur dans la Drome qui est un expert certifié dans ce domaine, car ce type de travaux demande des techniques spécifiques. Pour commencer, le technicien réalise un ponçage de façade. Il permet d’uniformiser le bois et d’enlever les défauts de constructions. Il procède aussi au décapage qui a pour but d’éliminer l’ancienne finition de la façade. Le ponçage et le décapage doivent toujours être suivis d’un traitement particulier. Pourquoi ? Puisque la façade est vulnérable à des menaces extérieures dans ce cas. Une fois bien poncée, votre façade doit faire l’objet d’une application de couche de protection. Vous aurez le choix entre la peinture et la lasure. La peinture est utilisée pour le bardage. Elle assure une couleur attrayante pour votre maison. Or, la lasure permet la conservation de l’apparence du bois. Elle est très prisée pour les logements construits en bois massif. Le traitement de façade en bois se termine par l’application des produits spécifiques. Il s’agit de l’insecticide, du fongicide et du traitement hydrofuge.

Ravalement de murs extérieurs en béton : enduit, lasure et peinture

Les problèmes liés à une façade en béton sont nombreux. Pour y remédier, le ravalement demeure la meilleure solution. Pour des murs déjà recouverts d’enduits, il est idéal d’utiliser l’enduit même. Pour ce faire, le ravaleur doit commencer par un décapage. Expert en ravalement, iI traite les fissures avant de procéder à la mise en place d’un nouvel enduit. Le choix est large à ce propos. D’un autre côté, le ravalement de façade en béton est réalisable par utilisation de lasure ou de peinture. Pour la finition des maisons anciennes, privilégiez l’emploi de la lasure. Elle peut être colorée ou transparente. Ce second cas assure un béton apparent. Pour des murs extérieurs qui viennent d’être réparés, choisissez la peinture à béton. Cette dernière offre une touche de couleur à votre béton. Elle uniformise la façade et dissimule les réparations. Sachez par contre que, quel que soit le produit utilisé, votre façade sera toujours protégée de la pollution. Elle est en sécurité aussi même si des agressions climatiques viennent à l’attaquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *