Où et comment louer un local pour son activité commerciale ?

La location d’un local commercial est une option qui s’avère avantageuse comparée à l’achat de local, pour lancer une activité commerciale. Cette alternative pourrait, par exemple, vous permettre d’amoindrir les charges et profiter d’un retour sur investissement rapide. Comment se procurer un bon local commercial ? Eléments de réponse.

La situation du local est déterminante dans l’importance des revenus

Pour trouver le bon local commercial à louer, il faut tenir compte de plusieurs paramètres, dont la situation géographique qui sera un des éléments les plus importants dans la progression de l’entreprise.

En effet, l’emplacement du local est très important pour la clientèle. Il doit en conséquence posséder idéalement une façade d’angle pour qu’il soit visible et être adapté à la zone de chalandise. Si le local est situé dans un lieu animé où l’accès et le stationnement des véhicules sont aisés, et aussi  beaucoup fréquenté par les piétons, cela pourrait booster rapidement les affaires.

La location de local commercial se fait de deux manières. Il y a l’option individuelle qui consiste pour l’entreprise de louer seule le local et de s’acquitter de l’ensemble des frais liés à la location. C’est l’idéal pour les artisans et commerçant ayant besoin de stocker du matériel ou des marchandises. En revanche, la location partagée d’un local commercial permet de partager les frais de location. Ces entreprises naissantes qui louent le même local doivent donc prendre toutes les précautions pour survivre et avoir une trésorerie forte pour faire face à la concurrence. Ainsi, tous les moyens permettant de réduire au maximum les charges sont nécessaires.

Les conditions générales du contrat de bail

La location d’un local dans lequel une activité commerciale devra être exercée doit faire l’objet de signature de contrat de bail. Ce dernier doit être bien étudié et maîtrisé par les deux camps car il est l’élément clef de l’engagement des 2 parties. En effet, c’est lui qui régit les obligations et les droits du bailleur et du locataire dans le cadre de leurs interactions relatives à la location en question. En début de bail, un dépôt de garantie est habituellement exigé par le bailleur. Il reste entre ses mains pendant la durée du bail et sert à garantir ce dernier du paiement des sommes que le locataire pourrait avoir à payer lors de la libération des locaux. Sa durée minimum est de 9 ans. Il est donc interdit aux deux parties prenantes de prévoir une durée de location plus courte ou un bail commercial perpétuel. Il est également interdit de sous-louer un local commercial sans avoir l’autorisation au préalable du propriétaire, et ce dernier peut, tous les trois ans, revoir le montant du loyer à la hausse. La fixation de ce montant est libre donc négociable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *