chaudière

La chaudière : comment la choisir correctement ?

Une fois dans une vie, il sera nécessaire de choisir une chaudière. En effet, cet élément, essentiel sur une installation sanitaire, conditionne le bien-être et le confort d’un bâtiment. Les informations à suivre vous aideront à choisir la bonne chaudière.

Chaudière : les modèles au choix

Sur une installation sanitaire, les chaudières existent sous plusieurs formes mais la variance réside au niveau du rendement. Comparons ces différences de rendement :

  • Chaudières standard 

Offre un rendement pouvant atteindre les 65%

  • Chaudières à ventouse 

Un rendement maximum de 75%, 45 % au minimum.

  • Chaudières basse température 

De 75 à 95% de rendement

  • Chaudières à condensation ou double condensation

Ce modèle atteint les 105% de rendement

  • Chaudières pulsatoire

Ce modèle ci ne descend pas les 90 et atteint facilement les 110%. En somme, les chaudières à condensation et le modèle pulsatoire offrent un meilleur rendement et, par conséquent répondent mieux aux exigences écologiques.

Chaudière écologique

L’amélioration des chaudières actuelles a pour but de réduire les gaspillages en énergie. Les modèles actuelles sont des références en termes de rejet de CO2 (dioxyde de carbone), de SO2 (dioxyde de souffre) et de Nox (oxyde d’azote), les substances nocives pour la santé. Un artisan expert en plomberie aime à utiliser la chaudière écologique pour la production d’eau chaude. On sait déjà que le ballon d’eau chaude permet un rendement plus intéressant, pourtant, la chaudière écologique assure une production instantanée d’eau chaude sanitaire, sans nécessairement avoir recours au ballon. La chaudière fait l’objet de recherches constantes, en vue d’en améliorer la performance globale. En effet, il s’agit du produit qui subit la plus profonde transformation technologique. Les recherches touchent tous les pays du monde, améliorant les produits de mois en mois. Quelques années auparavant, il fallait 10 à 15 ans pour rentabiliser l’investissement de l’installation, on arrive à des ratios de deux à trois ans actuellement et la production peut être couverte à 60% dans les zones très ensoleillées. En résumé, le fonctionnement de chaudière est une chose à savoir, étant donné l’enjeu qu’elle représente pour le futur, notamment pour l’écologie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *