Pourquoi investir sur le marché immobilier américain ?

Penser à diversifier son patrimoine en investissant dans l’immobilier est un bon réflexe. Des milliers de français le font déjà via notamment l’investissement locatif. Toutefois, peu d’entre eux n’osent aller plus loin que leur région voire de leur pays. Pourtant, investir à l’étranger représente parfois des opportunités parfaites. C’est le cas des Etats-Unis actuellement.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif aux Etats-Unis ?

La crise financière et immobilière qui a touché les Etats-Unis en début de siècle est un secret pour personne. Endettés, des milliers d’américains ont dû quitter leurs logements avec bien souvent une dette colossale à rembourser sur plusieurs décennies.

Cet épisode entraîne deux bons points dans votre situation. Tout d’abord, beaucoup de logements restent encore aujourd’hui vacants et peuvent se racheter puis se rénover à un prix intéressant. Quant aux maisons ou appartements neufs, leurs prix restent dans la majorité des villes assez bas. Concernant les habitants, certains ne peuvent tout simplement plus acheter à cause de leur situation financière, tandis que d’autres préfèrent éviter absolument les emprunts.

Il y a donc beaucoup de locataires potentiels, des biens disponibles de qualité et une situation économique propice à vos investissements.

En effet, les Etats-Unis ne sont pas morts après la crise. Avec des mesures efficaces, le pays a retrouvé sa situation d’antan. Avec un chômage inférieur à 5%, les locataires disposent des moyens nécessaires pour s’acquitter de leur loyer.

Où investir dans l’immobilier aux Etats-Unis ?

Plusieurs techniques sont possibles pour investir aux USA et nous ne parlons pas là du bien envisagé (condo, maison, villa…). Pour les plus gros budgets, acheter dans une ville comme la très chère New-York assure de trouver rapidement et durablement des locataires. Mais, la rentabilité n’est pas forcément la meilleure. Il est parfois mieux de mettre son argent dans plusieurs biens dans des villes moyennes pour doper ses revenus.

C’est le cas d’une ville comme Orlando en Floride. Disposant d’un cadre fiscal avantageux pour les entreprises, la ville et l’Etat attirent à la fois les employeurs et les personnes en recherche d’un emploi. Inévitablement, tout ce personnel a besoin de louer des biens immobiliers pour vivre. Le marché immobilier est donc florissant et en vous y prenant maintenant, les rentabilités locatives espérées font saliver.

L’autre méthode, plus risquée, est d’investir dans les villes qui se relèvent à peine de la crise comme Detroit. Les biens sont peu chers mais les risques liés à la population appauvrie demeurent plus importants. Une vraie connaissance des quartiers s’avère alors nécessaires pour flairer les bonnes opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *