Installer un chauffage de plancher : une bonne idée

Les chauffages au sol sont à la mode. De plus en plus de propriétaires investissent dans des systèmes de chauffage au sol, qu’il s’agisse de chauffage par eau ou par électricité. En effet, de nombreux clients sont attirés par les promesses d’économies d’énergies par rapport aux plinthes électriques, mais surtout par le confort inégalable que cela procure, grâce à des pièces chauffées de manière homogène. Comment expliquer ce succès? Quelles sont les meilleures solutions en termes d’installation? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre?

Le plancher chauffant

Se procurer un sol chauffant n’est pas une idée qui date d’hier. De nombreuses civilisations ont déjà dans le passé essayé de créer des véritables systèmes de chauffage au sol grâce à de l’eau ou de l’air chaude. Ce fut par exemple le cas des Romains, dont les vestiges des thermes sont encore visités aujourd’hui. Les thermes romains faisaient office de bains publics. Les plus célèbres de ces thermes sont certainement ceux crées par l’Empereur Dioclétien qu’on peut visiter à Rome. On y utilisait déjà des systèmes de sols chauffés grâce au réseau hydraulique, entretenu par des fours géants capables de faire bouillir des quantités astronomiques d’eau. C’est un véritable confort de roi que de sentir le sol chaud sous ses pieds! La température dans les pièces est plus homogène alors qu’avec des plinthes électriques. On parle en fait de plancher radiant, car il envoie des ondes de chaleur dans toute la pièce. Avec une plinthe électrique, on ne fait que chauffer l’air et un peu les murs à proximité. Avec le système de chauffage par rayonnement, les ondes de chaleur peuvent réchauffer toute la pièce, que ce soit l’air, le sol, les murs…En fait, le plancher radiant s’assure constamment d’être plus chaud que l’air ambiant, selon les instructions données par le thermostat.

Les installations

Comme nous l’avons dit, il existe deux systèmes, le plancher radiant hydronique et le plancher chauffant électrique. Ce dernier est celui qu’on installe le plus souvent en raison de sa flexibilité. Il peut ainsi équiper toutes les pièces de la maison, sans nécessiter forcément des rénovations importantes, ce qui n’est pas toujours les cas avec le plancher radiant hydronique. Vous devez aussi savoir que vouloir chauffer son sol n’est parfois pas compatible avec certains types de revêtement. Par exemple, le plancher de bois franc n’est absolument pas compatible avec ce genre d’installations. Si vous tenez à conserver un revêtement de bois tout en chauffant votre sol, vous devrez vous orienter vers des bois d’ingénierie qui est moins fragile contre l’humidité créée par le chauffage. Le plancher se doit d’être installé sur une surface qui n’absorbera pas la chaleur, le mieux étant le béton isolé ou bien encore le contreplaqué.

Concernant les câbles qui vous assurent le chauffage dans le cas du plancher électrique, il s’agit certainement de l’aspect le plus difficile à gérer pour un bricoleur qui souhaiterait ne pas faire appel à des professionnels de l’installation de plancher. En effet, les câbles sont vendus avec des longueurs fixes : il n’est donc pas possible de les rallonger ou bien de les raccourcir selon la disposition de notre pièce. Il faut donc bien prévoir à l’avance le schéma d’un réseau électrique qui parcourra le dessous du plancher. Le branchement électrique devra absolument être réalisé par un électricien. Comme vous le verrez, ces efforts vous apporteront un vrai gain de confort dans votre foyer. Cependant n’espérez pas trop faire des économies importantes d’électricité comme cela est souvent promis par les vendeurs ou bien les fabricants. Même si on nous promet généralement des économies de l’ordre de 10 à 15%, dans les faits, il s’agit le plus souvent d’économies très modestes de l’ordre de 5%. Il faut donc que le confort soit le véritable but visé par de tels travaux et que les économies potentielles soient secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *