Chaudière à condensation et basse température : que choisir ?

Connaître les particularités de chaque type de chaudière permettra à l’usager de trouver la solution à ses besoins et de profiter pleinement de son installation, mais comment choisir votre chaudière. Si l’on parle de faire la différence entre une chaudière à basse température et à condensation, c’est pour faire les points sur leur fonctionnement et leur niveau de rendement.

La chaudière à condensation

Ce type de chaudière utilise du combustible pour produire de la chaleur. Elle est alimentée par un réseau à gaz ou une cuve indépendante. L’eau qu’elle achemine vers le réseau de radiateur ou le plancher chauffant est chauffée à 90°. La chaleur est récupérée à partir des fumées condensées qui dégagent de la vapeur d’eau chaude. L’eau issue de la condensation est alors évacuée vers le réseau des eaux usées. C’est ce qu’on appelle la technique de la chaleur latente. Ce type de chaudière a l’avantage d’être éligible par le crédit d’impôt. Comparé au type à la basse température, il bénéficie d’un meilleur rendement estimé à 105 %. Il est facile d’installation et ne nécessite pas la pose d’un conduit de cheminée tubé.

La chaudière basse température

La chaudière basse température est dite ouverte ou atmosphérique. Ce type de chaudière économise du combustible et donc de l’énergie à 15 %, c’est pourquoi nombreux sont les professionnels tels le plombier Saint-Germain-en-Laye qui sont sollicité pour leur intervention. En général, sa puissance de chauffe est environ 40° ou plus avant de diffuser l’eau dans le radiateur d’eau chaude ou autre réseau. Mais il est possible d’optimiser son rendement en la couplant avec un plancher ou radiateur qui est également à basse température. Quand elle est à cheminée, elle demande une installation de conduit de cheminée et d’une aération. Sinon, elle est facile à installer. On peut reprendre le conduit de cheminée ancien. Outre la possibilité d’améliorer le rendement jusqu’à 90°, la chaudière basse température offre un confort thermique et elle est peu polluante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *