Cambriolage : comment faire marcher votre assurance ?

Aucun appartement ou maison ne peut être protégé à 100%. Un cambrioleur expérimenté arrivera toujours à trouver un moyen d’entrer par effraction dans un domicile. Evitez donc de tenter les voleurs et prévoyez des dispositifs dissuasifs pour que votre logement ne devienne pas une cible potentielle. Millennium Insurance se penche aujourd’hui sur un problème qui concerne de nombreux logements.

Quand ont lieu généralement les cambriolages ?

Les cambriolages se déroulent à deux moments les plus propices pour les cambrioleurs dans l’année : les mois d’été et les fêtes de fin d’année.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Avant d’investir dans les systèmes sophistiqués, il y a des précautions à prendre. Celles-ci reposent sur le bon sens : ne pas cacher les clés de la maison sous un pot de fleur, sous le paillasson. Si vous habitez une maison, rangez les échelles et les outils de jardin. Ça évite de favoriser l’effraction.

Si vous le pouvez, faites relever le courrier par vos voisins de sorte que vous donnez l’illusion que vous êtes toujours présents à votre domicile et ne laissez pas d’espèces car celles-ci ne sont pas remboursées par les assureurs.

Optez pour un système d’alarme ?

Des systèmes de surveillance plus sophistiqués existent aussi. On peut se munir d’alarmes ou de télésurveillance. Ca réduit les vols. D’ailleurs les assurances consentent bien souvent dans ces cas-là, une réduction de 5 à 10% de la prime d’assurance.

Donc ça joue par rapport aux assurances si les habitations sont équipées de systèmes d’alarme. Statistiquement, les assureurs savent qui si vous avez un système de surveillance, alors il y aura moins de raison que vous soyez cambriolés.

Attention, il faut toujours activer ce système de télésurveillance sans quoi l’assureur peut revoir l’indemnisation à la baisse.

Qu’est-ce qui est prévu par les assurances ?

En cas d’effraction et de vol, les meubles sont remboursés ou en partie, les objets de valeur et puis les éventuelles dégradations immobilières survenues lors du cambriolage comme par exemple une serrure fracturée.

La simple disparition d’un objet n’est pas en tant que tel assurée. Il faut une effraction. Il y a juste deux cas où l’assurance peut quand-même intervenir : s’il y a eu usage de clés volées ou si le vol a été commis par un préposé, comme une femme de ménage, un jardinier ou un gardien. Mais de manière générale, une faux une infraction pour pouvoir être indemnisé.

Bien comprendre le mécanisme d’une serrure

Le verrou est un élément nécessaire pour toute porte d’entrée. Ce gadget contribue beaucoup à la sécurité du domicile. Afin de savoir son fonctionnement, il parait important de bien connaître ses composants et son processus.

Comment poser une serrure correctement ?

En principe, le montage d’un verrou dépend de son modèle. L’assemblage requiert une vigilance et une  précision. Pour un dispositif électronique à titre d’illustration, l’installation se fait en plusieurs étapes. La première consiste à démonter le cylindre. Lors de la décomposition, l’artisan devra débrancher le câble de l’antenne du mécanisme.

Ensuite, le spécialiste doit introduire le cylindre du côté intérieur de la porte. Après, il effectuera une adaptation du loquet avant de pouvoir le visser. Aussi, il procèdera à l’installation du carénage. Le réparateur utilisera la fourche pour visser le carénage sur l’anneau de fermeture. Enfin, la dernière étape consiste à installer le pilote du mécanisme. Cette action s’effectue avec un ordinateur.

Quant à la serrure labélisée AP2, ce mécanisme est caractérisé comme loquet de défense. Le sujet est invité en premier lieu à préparer l’emplacement du dispositif. Il peut utiliser du ruban adhésif pour limiter les points du perçage du cylindre. Une fois finie, la pose de la serrure peut avoir lieu. Lors d’un dysfonctionnement du matériel, un dépannage en serrurerie est conseillé uniquement aux professionnels.

Conseils et entretien pour une serrure

Peu importe la finition de l’appareil, une serrure requiert une maintenance afin d’avoir une durée de vie allongée. D’ailleurs, plus il est entretenu, plus il résiste aux différentes intempéries de l’extérieur.

La poussière et la mouillure font partie des facteurs pouvant entrainer le blocage du mécanisme. Devant cette situation, bon nombre de solutions peuvent résoudre ce problème. Premièrement, le propriétaire devra se munir d’une substance pour  les serrures. Ce dégrippant est disponible dans les grandes surfaces. L’individu devra injecter le lubrifiant à l’intérieur du verrou. Aussi, il réalisera une insertion de la clé dans la serrure. Cette option s’avère utile pour aider l’additif d’entrée à l’intérieur.

Ensuite, le résident fera un lavage de la clé avec un chiffon avant de la réintégrer dans le loquet. Si ce dernier sort sans marque, cela prouve que le mécanisme est proprement nettoyé.

Pour ne pas perdre de temps, les conseils des professionnels comme un serrurier à Paris 11, restent indispensables. Son intervention rapide est précieuse lors d’un souci sur la serrure. D’ailleurs, il peut toujours apporter son aide que cela soit pour un problème de clé cassée ou une porte bloquée.

Quels sont les facteurs à prendre en compte avant d’utiliser une caméra de surveillance ?

En général, vous voulez installer une caméra de surveillance au sein de votre maison dans le but de la sécuriser et d’être au courant sur les évènements qui se passent pendant votre absence. Or, il existe certaines conditions que vous devez prendre en compte avant d’installer un tel dispositif au sein de votre habitation. En effet, même si c’est au niveau de votre logement, la mise en place d’une caméra de surveillance est soumise à des lois que vous devez les savoir. En fait, les règles dépendent de l’endroit où vous habitez et il faut se renseigner auprès des autorités de votre commune pour en savoir plus sur cela. Continuer la lecture